Je suis de Constanţa, je suis passée maintes fois devant la mosquée Carol Ier, mais je n’ai jamais su que je pouvais la visiter. Je ne suis montée dans la tour que l’année passée, mais j’ai toujours cru que l’intérieur du bâtiment était réservé aux hommes d’ethnie turque et tatare seulement. J’ai souvent entendu différentes personnes dire que les femmes n’avaient pas accès à la mosquée et je n’ai pas insisté. Je savais aussi que les femmes musulmanes n’étaient pas autorisées à entrer dans de tels lieux de culte islamique. C’est faux encore une fois : les femmes peuvent y aller tranquillement et se recueillir, mais pendant l’office elles doivent rester au balcon. Les motifs sont évidents : dans la mosquée, on fait des génuflexions, tout le monde est agenouillé et se plie jusqu’à ce que le front touche le sol et, dans une telle posture, les femmes seraient une tentation pour les hommes.

Une mosquée construite à la demande du roi Carol Ier

Moscheea Carol I
L’histoire du site de culte musulman de Constanţa est vieille de 109 ans. La mosquée Carol Ier a été construite à la demande du roi, dont elle porte le nom en hommage à la communauté musulmane de Constanţa, qui était très nombreuse à cette époque-là. De plus, lors de l’inauguration du site, en 1910, la famille royale y a également participé, ainsi que les représentants du culte musulman en Roumanie. C’est la seule mosquée qui ne porte pas de nom musulman. Les croyants l’appellent « Kral camisi », ou encore « La mosquée du roi ».

Un beau bâtiment avec une coupole imposante

Moscheea Carol I
L’architecture du site de culte est spectaculaire. La salle de prière est haute de 14 mètres et la coupole de 25 mètres. Elle est magnifiquement peinte. Le bâtiment fait partie du patrimoine historique, culturel et muséal de la Roumanie et doit être réhabilité. L’intérieur est très simplement décoré par rapport à celui des églises chrétiennes orthodoxes et ne contient que des inscriptions du Coran. Le bâtiment de style mauresque, la coupole, les voûtes et le minaret sont entièrement faits en béton armé. C’est là le premier bâtiment pour lequel ce matériau a été utilisé.

Un grand tapis pour un petit bâtiment

Moscheea Carol I
Je savais qu’il y avait un très vieux et beau tapis à l’intérieur de la Mosquée Carol Ier. Quand je suis entrée, j’ai vu qu’il était roulé et j’ai demandé pourquoi. On m’a dit que la tour de l’autel, par la manière dont elle est placée, ne permet pas que le tapis soit complètement déplié, de sorte qu’il est en permanence partiellement enveloppé. Le tapis a, en effet, une valeur historique. Il a été offert par le sultan Abdul Hamid (1876-1909) à la mosquée de l’île Ada-Kaleh, qui a été engloutie par les eaux après la construction de la centrale hydroélectrique Porţile de Fier dans l’ouest de la Roumanie. La dimension du tapis est de 126 mètres et pèse 490 kilos. Il a été fabriqué au Centre d’artisanat de Hereke en Turquie.

Le minaret, une attraction pour les touristes

Minaret Moscheea Carol I
Beaucoup de touristes ou d’habitants de Constanţa ont le courage d’escalader les 140 marches étroites en colimaçon qui mènent au minaret. Lorsqu’ils se reposent un peu, les visiteurs s’aperçoivent que les murs de la tour sont écaillés et doivent être réhabilités. Du balcon circulaire, où le muezzin appelle les croyants musulmans à la prière, ceux qui ont réussi à gravir toutes les marches peuvent voir la mer et avoir une perspective plus large du vieux centre de Constanţa. En outre, on peut voir de près la magnifique coupole, au-dessus de laquelle repose fièrement le croissant de lune, symbole de l’islam.

Le prophète Mahomet, la religion de paix et d’amour

Je l’ai répété à maintes reprises et je continue d’affirmer qu’il ne faut jamais assimiler les musulmans aux fanatiques religieux qui soutiennent le fondamentalisme et la mondialisation du terrorisme, ceux qui commettent de nombreuses attaques dans le monde entier. Le Coran, le livre sacré des musulmans, parle d’une religion de paix. À l’entrée de la mosquée Carol Ier, les fidèles peuvent lire le Sermon d’Adieu du prophète Muhammad, qui encourage à la paix, l’amour, la justice et la compréhension.

Moscheea Carol 1 Constanta
« Toute l’humanité descend d’Adam et Ève. Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe, et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe ; et les Blancs ne sont point supérieurs aux Noirs, de même que les Noirs ne sont point supérieurs aux Blancs. Aucune personne n’est supérieure à une autre, si ce n’est en piété et en bonnes actions. Vous savez que chaque musulman est le frère de tous les autres musulmans. Vous êtes tous égaux. Par conséquent, ne soyez pas injustes les uns envers les autres ! »

Si vous arrivez dans la zone péninsulaire de Constanţa, visitez le site du culte musulman ! C’est un élément incontournable du patrimoine de la ville. De plus, dans un périmètre de quelques centaines de mètres, il y a 7 autres églises de différents cultes, ce qui explique pourquoi cette zone est appelée « Octogone confessionnel ».

Traduction: Nadina Dima-Aldea

Share

Leave a Reply