La Dobrogea est la seule région de la Roumanie située entre le Danube et la Mer Noire. Au sud-est du pays, la Dobrogea est un territoire qui ne manque de rien. Il possède des montagnes, des collines, des plages généreuses, le Delta du Danube, de nombreuses attractions touristiques, des vignes, ainsi que la boue thérapeutique du lac Techirghiol notamment. Cette boue thérapeutique est l’un des plus anciens remèdes utilisés depuis l’Egypte antique. Il s’agit d’une destination unique, un endroit de rêve pour n’importe quel visiteur. Que l’on parle de Constanta ou de Tulcea, à Dobrogea vous découvrirez des paysages et des traditions inhabituelles, ainsi qu’une diversité ethnique, religieuse et gastronomique hors normes.

1.Constanta, la plus ancienne ville du territoire roumain actuel, habitée depuis les origines

Constanta est une ville chargée d’histoire, où le grand poète Ovidius Publius Naso a été exilé. C’est la plus vieille cité de Roumanie, habitée en permanence depuis les origines. La première mention de la ville date de 657 av. J.C., quand sur l’actuelle péninsule s’est formée la colonie grecque Tomis. La ville a été conquise par les Romains en 71 av. J.C. et nommée Constantiana, d’après la sœur de l’empereur Constantin le Grand. Constanta a souffert un déclin sous la domination ottomane en devenant un village de pêcheurs et d’éleveurs tatars de moutons et chevaux. Après la guerre d’indépendance de 1877–1878, quand Dobrogea a été annexée de nouveau à la Roumanie, le Roi Charles Ier a développé un grand projet dans cette région. C’est lui qui a construit le fameux Casino, a aménagé les plages de la côte de la Mer Noire et a fait du vieux Tomis une vraie destination touristique.

Portul Tomis ConstantaActuellement, Constanta vous accueille jusqu’à l’aube dans ses clubs du littoral, dans une ambiance décontractée. La ville vous offre les meilleurs restaurants avec des plats divers et délicieux de la cuisine traditionnelle et internationale, elle vous éblouit par l’authenticité de son histoire.

Constanta, orasul fotogenicLe lieu le plus symbolique de la ville est la place Ovide, évoquant le célèbre poète romain qui y est mort durant son exil. La statue du poète est placée devant le Musée National d’Histoire, dans la vieille ville. Ce musée est le deuxième musée le plus important de Roumanie après le Musée d’histoire de Bucarest.

ConstantaQue visiter en premier? Se détendre sur les plages de la Mer Noire, aller au delphinarium pour admirer les dauphins, voir le square Ovidius, les mosaïques romaines, le phare, la cathédrale orthodoxe Saint Pierre et Paul (de style gréco-romain), le casino de la ville et le théâtre Fantasio, assister à des spectacles, faire des achats, découvrir la ville en bus touristique, visiter les alentours ; divers sites historiques et touristiques sont à voir: Tulcea, dans le Delta du Danube, classée « Réserve de biosphère » par l’UNESCO, les ville thermales Mangalia et Techirghiol, la forteresse Histria et le lac Sinoe.

2.Site archéologique Histria, la plus ancienne cité grecque du pays, située sur la Mer Noire, à l’embouchure du Danube

Histria FortressDurant l’Antiquité, la commune a été la riche ville Histria, une colonie grecque du VIIe siècle avant JS. La population a continuellement augmenté depuis 1 300 ans, c’est-à-dire de la période grecque jusqu’à l’époque byzantine. Elle a été abandonnée au VIIe siècle après J.C., à cause des alluvions de l’ancienne baie de la Mer Noire où y était le port, devenu après le complexe lagunaire Razelm-Sinoe le plus grand lac de la Roumanie. Les historiens ont découvert qu’à Histria se trouve le plus ancien dépôt de monnaies en argent, les premières du territoire roumain. La plus ancienne localité urbaine du pays, Histria, a été découverte à la suite de fouilles archéologiques commencées en 1914 par l’historien et archéologue Vasile Pârvan. À part les murailles intérieures, d’autres monuments importants y ont été découverts. Le site est ouvert aux visites. Un musée présente une partie des objets provenant des fouilles.

3.Le Delta du Danube, le plus divers écosystème d’Europe

Delta DunariiL’écosystème du Delta du Danube est unique en Europe.  On trouve dans ce fabuleux pays des eaux plus de 300 espèces d’oiseaux, 130 espèces de poissons et 1 150 de plantes. Le Delta est vivant et ses trois bras, Chilia, Sulina et St. Gheorghe, entourés par des roseaux, des joncs et décorés par des nénuphars blancs et jaunes, composent un décors inoubliable pour tous ceux qui ont envie de le visiter.

En 1990, l’Unesco a inclus le Delta du Danube parmi les Réservations Mondiales de la Biosphère.

4.Le plus grand monument architectural du pays, Tropaeum Traiani

Tropaeum TraianiLe monument Tropaeum Traiani a été élevé entre 106–109 après J.C., en l’honneur de l’empereur Trajan, pour la commémoration des 3 800 soldats romains qui sont morts dans la bataille d’Adamclisi. C’est la plus importante et imposante construction architecturale antique de la Roumanie. Elle a été construite comme le symbole de Trajan dans les guerres contre les daces. La hauteur du monument est de 40 mètres. Elle est presque égale au diamètre de la base.

5.Le port Constanta et le pont Cernavoda, un projet du pays du Roi Carol Ier pour Dobrogea

Port of Constantza En 1878, quand la Dobrogea est unie à la Roumanie, Constanta était un village endormi et tombé dans l’oubli.  À cette époque, Constanta comptait peu de maisons et beaucoup de huttes. Il y avait d’intenses discussions entre les libéraux qui étaient au pouvoir et les conservateurs dans l’opposition. Ces discussions concernaient le territoire de la Dobrogea qui a été annexé à celui de la Roumanie par le Traité de Berlin.

Charles 1er, Mihail Kogalniceanu et Constantin Bratianu ont compris le grand avantage dont pourrait disposer notre pays : c’était là une ouverture sur la Mer Noire et ils ont soutenu cette opportunité. Kogalniceanu disait que « La mer représente les poumons d’un pays » ratianu était convaincu qu’à travers la mer on aurait des liaisons avec le monde entier et Charles 1er pensait que « sans mer notre pays aura moins d’opportunités commerciales, économiques, même culturelles et spirituelles ».

Le Roi Charles 1er a eu pour la Dobrogea un vrai projet qui s’est concrétisé par des constructions grandioses : le port de Constanta et le pont de Cernavoda, réalisés par l’ingénieur Anghel Saligny.

6.Le Casino de Constanta, le plus grand bâtiment Art Nouveau de la Roumanie

Constantza CasinoLe symbole de la ville Constanta, le Casino, est le seul bâtiment du monde qui a trois fondations : ainsi ne peut-il pas être surclassé par aucune autre construction. Les trois fondations ont été réalisées par deux architectes, Daniel Renard et Petre Antonescu, dans des gouvernements différents, Daniel étant soutenu par les libéraux et Antonescu par les conservateurs. Les deux ont eu des visions différentes, chacun en détruisant la construction de l’autre mais, à la fin, le pays a conservé jusqu’à maintenant celle de Daniel Renard.

Le Casino est original et unique. Il s’ouvre comme une coupure dans la côte de la Mer Noire.  En 1903, Anghel Saligny a eu le courage de le mettre en œuvre. Il a aussi coordonné les travaux pour la construction du port de Constanta et la falaise qui fait face au Casino a eu besoin de son génie et de l’expérience des ingénieurs du port.

Il y a beaucoup de belles histoires à raconter à propos de la Dobrogea mais on les trouvera sûrement dans les articles suivants.

Traduction: Nadina Dima-Aldea

Share

Leave a Reply